Frères et Sœurs de Charité

 

L'origine des confréries de Charité remonte au haut Moyen Age. Elles s'occupent des lépreux et des malades, elles sont également de l'époque des Templiers, des premiers Ducs de Normandie et notamment de Guillaume Le Conquérant qui donnera à plusieurs d'entre elles leur charte de fondation.

Elles sont nées d'un mouvement commun et spontané d'entraide Humaine devant les désastres et les ruines accumulées par les rivalités féodales et les guerres entre seigneurs voisins, c'est ainsi que les nobles et les manants se portèrent au secours de leurs frères, l'idée leur vint de se former en communauté pour être plus efficace et obtenir des seigneurs des Chartes de fondations à la demande des habitants.

La plus ancienne fut fondée à Lisieux en 1055 par les soins d’Hugues Evêque de Lisieux.

Lors des rassemblements, les Torchères portées par les Frères, revêtus du «Chapron» nous rappellent que les enterrements se déroulaient la nuit, pendant les grandes épidémies et les Tintenelles qu’ils agitent nous font souvenir que les sonorités aigues de celles-ci servaient à éloigner les habitants afin de leur éviter toute contagion.

Les confréries subirent plusieurs époques difficiles, la guerre de cent ans, les guerres de religion et la révolution. Après cette époque troublée elles se reformèrent aussitôt et traversant les siècles, elles sont toujours actives et remplissent leur rôle dans les paroisses rurales du Pays d'Auge notamment en assurant les inhumations.

Six Confréries sont actives sur notre Paroisse à Ablon, Fourneville, Genneville, Gonneville, St Gatien des Bois et Quetteville.

Contact : M. René CROCHARD, Prévôst Diocésain du Nord Pays d’Auge et président de la Confrérie de Gonneville sur Honfleur, demeurant à L’Eglise, 308 Pt Maillard 14600 Gonneville sur Honfleur.